Le beau du mois : le fait-main en fête et un été qui se laisse désirer

Tous les mois, une sélection du meilleur des tendances, objets de décoration et dernières publications. De quoi prendre des couleurs et sourire à l'été.

Un air de vacances à emporter, des lampes à croquer, de quoi prédire l’avenir et une beauté magnifiée. Le beau du mois d’avril compile le meilleur des tendances, objets de décoration et dernières publications.


À lire aussi : À Minorque, Atelier du Pont transforme une ancienne ferme


L’heure de l’exploration

Entre meubles pliants et luminaires encordés, le camping nous souffle l’été.
Entre meubles pliants et luminaires encordés, le camping nous souffle l’été.

Entre meubles pliants et luminaires encordés, il semblerait que l’esthétique camping ait conquis la planète design. Déjà en 2022, le projet Sardine Sardine de Madeleine Oltra et Angelo de Taisne (1), mettant en valeur ces vacances nomades et accessibles à travers une image seventies remise au goût du jour, raflait toutes les mises du festival Design Parade Toulon organisé par la villa Noailles. Au même endroit et au même moment, le collectif Hall Haus présentait à la Design Parade de Hyères, concours dédié quant à lui à la conception d’objets, son fauteuil ensoleillé Curry Mango (3), à mi-chemin entre le cultissime Wassily imaginé par Marcel Breuer en 1925 et le modèle pliant de Quechua en toile et métal tubulaire. Cette dernière emprunte le chemin tracé par la griffe Lafuma, qui crée en 1954, en pleines Trente Glorieuses et à l’heure des escapades dominicales, ses premières collections de « mobilier du 7e jour » sous la marque Chantazur (2) à emporter dans le coffre de la voiture et à poser au bord d’un lac ou en forêt. Cordes et mousquetons ont aussi la côte, en témoignent ces deux lampes portables : le luminaire Quasar de Samy Rio pour Petite Friture (4) et la torche Piton de Muuto (5). À vos duvets !


Les petits producteurs à l’honneur

Vase de Gather Glass, à retrouver dès le 24 avril sur le site de Selency.
Vase de Gather Glass, à retrouver dès le 24 avril sur le site de Selency.

Dix ans déjà après son lancement, Selency, revendeur de mobilier et d’accessoires déco de seconde main, est prêt à se lancer un nouveau défi : ouvrir ses bras – et son réseau – à l’artisanat. Dès le 24 avril, la brocante en ligne proposera sur son site une sélection de pièces triées sur le volet – rappelons pas que la curation est le point fort de la plateforme – produites en Europe, à la main, en petites quantités et dans des matériaux respectueux de l’environnement. Entre le beurrier rose guimauve de Jeje Things, les assiettes quadrillées de Rosie Gore, les bougeoirs-compagnon imaginés par Laetitia Rouget, la verrerie façon bonbons acidulés de Gather Glass ou encore les luminaires troglodytes de Clandestine Céramique, le panier virtuel risque d’être chargé.


La bonne-aventure

Le magnifique Tarot de Marseille dessiné par Marin Montagut, lui aussi fasciné par le tirage de cartes.
Le magnifique Tarot de Marseille dessiné par Marin Montagut, lui aussi fasciné par le tirage de cartes.

Depuis le 1er avril, le cauchemar de tous les fans de Co-Star – cette application qui décrypte votre thème astral, vos compatibilités amoureuses et vous livre chaque jour un horoscope personnalisé via IA interposée – s’est concrétisé : Mercure est entré en rétrograde, pour la première fois de l’année. Perte de clés, rendez-vous oubliés, trains manqués… Le phénomène serait à l’origine de tous les ratés. L’occasion de s’y préparer en s’initiant avec classe au tirage de cartes, munis de ce sublime jeu de tarots de Marseille dessiné par Marin Montagut.


La beauté en majesté

Les packagings rechargeables en terre cuite de la griffe de cosmétiques Oquist sont si de véritables œuvres d’art à collectionner.
Les packagings rechargeables en terre cuite de la griffe de cosmétiques Oquist sont si de véritables œuvres d’art à collectionner.

Non, ce ne sont pas les derniers sextoys à la mode, mais bien des produits de beauté. La jeune marque Oquist Cosmetics a tout compris : des formules sans eau – donc sans conservateur – ultra concentrées et multi-usages préservées dans des sculptures en terre cuite, rechargeables, à exhiber sur la baignoire. Ou comment allier l’utile à l’agréable.


Le beau du mois prend des couleurs

La lampe Rainbow de Villa Arev en mandarine.
La lampe Rainbow de Villa Arev en mandarine.

La griffe Villa Arev, fondée par Gabrielle Thomassian, revient en force cette saison. Celle qui nous régale depuis 2017 de ses cendriers homards et autres vases grenades imagine cette fois-ci une série de lampes pop arc-en-ciel déclinées en mauve glycine, bleu azur, vert olive, jaune citron, orange mandarine et rouge grenadine à s’en lécher les babines.


Chapeau l’artiste

Les sculptures de Lana Von Thorn sont monumentales. © Daniel Nami
Les sculptures de Lana Von Thorn sont monumentales. © Daniel Nami

Les curieux de passage devant le 13, rue des Minimes (Paris 3e) ont pu obsterver, malgré la porte verrouillée de la galerie homonyme, que Lana Von Thorn s’affairait derrière la vitrine. Et pour cause, depuis le 12 mars dernier, l’artiste, qui réalise des sculptures en grillage de métal grandioses, a posé ses valises dans cet « Atelier » afin d’y concevoir sa prochaine exposition, à découvrir sur place du 13 avril au 12 mai 2024.


À lire aussi : Le beau du mois : le quotidien sublimé et Martin Parr qui pique un fard